dimanche 20 mai 2012

Flux tendus : Vous avez dit tendus ?

Ce matin là, Jean-Paul avait plutôt bien démarré la journée : pour une fois, il avait passé une bonne nuit, petit footing matinal, une douche et un petit déjeuner copieux. Il était d'attaque pour une longue journée à la Direction Logistique de Système U Sud.

Arrivé à 8h30, il consulta la liste de ses mails de la nuit. Un mot dans le sujet d'un mail attira son attention : "J+1"


Il ouvrit le mail et son sang ne fit qu'un tour : la direction des appros magasins demandait encore une fois de réduire les délais de réappro des boissons. C'est vrai qu'il faisait chaud en ce mois de juillet et depuis 2 semaines que durait la canicule, la demande ne faisait qu'augmenter. Les hyper de Nîmes, Montpellier et Vitrolles étaient en rupture.
Ce n'était pourtant pas faute de les avoir prévenus la semaine dernière.
De toute façon, il allait falloir assurer. Jean-Paul appela le responsable d'exploitation de Norbert Dentressangle :
"- Bonjour Alex, est-ce que tu peux m'envoyer 5 camions à 7h00 demain matin sur l'entrepôt de Vendargues ?
 - Je regarde ça de suite, mais je ne te promets rien, c'est très tendu en ce moment.
   Je te rappelle."
.... ....
"- Jean-Paul ?
 - Oui, tu m'annonces une bonne nouvelle ?
 - une bonne et une mauvaise, je commence par la bonne :
   on va pouvoir t'envoyer 5 camions demain matin.
 - Super, tu es un chef.
   Et la mauvaise ?
 - On est à bloc chez nous, on va devoir affréter, il faut prévoir un surcoût de 15%."

Jean-Paul n'avait pas le choix, il fallait maintenant faire passer la pilule à la direction Appros magasins et au responsable expéditions.
Il rédigea la réponse au mail :
"OK pour la livraison des 155 palettes sur les hypers de Nîmes, Montpellier et Vitrolles.
Nous devrons imputer un surcoût de 515 € à répartir sur les 3 hypers au prorata du poids transporté."

Il n'attendit pas 5 minutes avant de recevoir une réponse :
"Jean-Paul, nous ne pouvons pas prendre en charge un surcoût sur des frais dont vous êtes le gestionnaire.
Libre à vous de vous organiser au mieux et de changer de transporteur s'il le faut."

Jean-Paul était zen ce matin, il prit le ton le plus sobre qu'il put pour répondre au directeur appros :
"Jacques, nous subissons depuis 2 semaines la hausse des volumes Boissons. La météo ne prévoit pas d'accalmie de la canicule pour le moment.
Les demandes de réappro en J+1 nous ont pour l'instant couté la bagatelle de 8500 €.
Je te propose de mettre à la disposition de la direction Appros et des responsables magasin un outil vous permettant de simuler le surcoût entre une réappro anticipée à J+2 et une réappro J+1"

Réponse de Jacques :
"Je veux bien essayer ton outil, mais j'ai peur que la canicule soit finie avant qu'il soit au point." 
Jean-Paul :
"Détrompes toi, je peux vous donner un accès cet après-midi, basé sur tes volumes de vente journaliers et nos coûts Transport.
Et pas seulement pour les boissons."
Jacques :
"Jean-Paul, tout ça me semble intéressant, mais j'aimerais également avoir une vision consolidée de tous nos magasins. C'est possible ?"
Jean-Paul :
"Bien sûr, l'outil est prévu pour ça."
Jacques :
"Et comment ça s'installe, ce truc ?
Tu sais que la politique de sécurité sur les postes de travail est draconnienne en magasin."
Jean-Paul :
"Pas de soucis, c'est une application qui fonctionne sur navigateur web, rien à installer sur le poste de travail.
Je t'envoie l'adresse web cet après-midi."

Le lendemain matin, Jean-Paul ouvre sa boite mail et scrute ceux en provenance de la direction Appros.
Mail de Jacques :
"Bonjour Jean-Paul, nous avons bien reçu les livraisons Boissons. 
Merci à ton équipe.
D'autre part on a testé ton outil hier en fin d'après-midi. 
On a tous pris conscience des conséquences de notre manque de prévision.
Les chiffres sont éloquents.
On a décidé le process suivant :
on t'envoie tous les jours, en fin de matinée, les prévisions de livraison pour J+2, en fonction de nos ventes de la veille et des prévisions météo.
Petite cerise sur le gateau : serait il possible d'intégrer dans notre tableau de bord les prévisions Meteo France pour les 4 jours à venir ?"

Jean-Paul :
"Je suis content que l'outil vous (nous) rende service.
Je vais pouvoir enfin dormir tranquille  ;-)
Pour répondre à ta question : oui , c'est possible !
Je te propose de l'étendre à l'ensemble de nos magasins, cela pourra rendre d'autres services. Je pense notamment aux périodes de fête."

Anticiper les évènements plutôt que prendre des décisions sous la pression du quotidien, y voir clair pour éviter les situations de stress et de conflit, voilà qui peut faire gagner beaucoup de productivité au travail, tout en réduisant les coûts de la chaîne d'approvisionnement.

Dans la série "La Supply Chain dans tous ses états", vous pouvez également consulter : On parle toujours des trains qui arrivent en retard